Est-ce que l’Auto-entrepreneur cotisé pour la retraite ?

Est-ce que l’Auto-entrepreneur cotisé pour la retraite ?

Pour se lancer dans l’entrepreneuriat, il faut avoir le goût du risque. Mais cela n’empêche pas de prévoir l’avenir, notamment en préparant sa retraite. Est-ce que l’auto-entrepreneur cotise pour la retraite ?

Que prévoit la législation pour la retraite des auto-entrepreneurs ?

Les auto-entrepreneurs sont considérés comme des indépendants. Ils sont affiliés à la sécurité sociale des indépendants (SSI) selon leurs activités. En effet, ils peuvent être rattachés à la caisse interprofessionnelle des professions libérales (CIPAV) ou l’assurance retraite du régime général. Par exemple, les artisans et les commerçants relèvent de l’assurance retraite du régime général. Tandis que les autres activités libérales relèvent de la CIPAV.

Dès que l’auto-entrepreneur déclare le début de ses activités à l’union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (URSSAF), il est affilié automatiquement. Ainsi, il commence à payer ses cotisations sociales (dont la retraite) à chaque déclaration de revenus. Cependant, cette cotisation est soumise à certaines conditions.

Comment est déterminée la cotisation pour la retraite de l’auto-entrepreneur ?

Le chiffre d’affaires déclaré par l’auto-entrepreneur permet de déterminer le montant de sa cotisation. De ce fait, lorsqu’il ne réalise pas de vente, il n’a pas de cotisation à payer. En effet, l’URSSAF encaisse différentes charges sociales comme l’assurance-maladie et les cotisations pour la retraite. Par ailleurs, la retraite de base et la retraite complémentaire sont encaissées au même moment.

Il est possible de réaliser des calculs en ligne de la retraite sur le site des institutions telles que la CIPAV. L’auto-entrepreneur peut aussi obtenir des informations sur les possibilités de liquidation de sa retraite. Il peut également se renseigner sur le nombre de trimestres qu’il a validé. En outre, il peut évaluer son âge de départ à la retraite.

La validation des trimestres de retraite dépend d’un seuil de revenus nécessaire à atteindre. Par ailleurs, l’auto-entrepreneur doit prendre toutes les informations nécessaires afin de savoir quelles sont les possibilités qui s’offrent à lui.